Quelques clés

La vie affective et sexuelle rythme le quotidien de chacun. Elle peut être source de bien-être mais aussi amener à se poser des questions voire fragiliser les individus. 

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) définit la santé sexuelle comme « un état de bien-être physique, mental et social dans le domaine de la sexualité. Elle requiert une approche positive et respectueuse de la sexualité et des relations sexuelles, ainsi que la possibilité d’avoir des expériences sexuelles qui soient sources de plaisir et sans risque, libres de toute coercition, discrimination ou violence. ». *

A l'ULB, la notion de libre examen est essentielle. Notre objectif est de vous informer objectivement afin que vous soyez en capacité de prendre des décisions éclairées et d’assurer un plus grand contrôle sur votre propre santé. Découvrez les sites utiles selon différentes thématiques mais aussi les projets en place au sein de nos campus.

Projets à l'ULB

Agressions sexuelles et consentement : l'ULB se mobilise

Les agressions sexuelles ont un impact sur la santé physique et mentale. Voici un résumé des actions entreprises à l'ULB pour lutter contre celles-ci :
 

Depuis 2017 et son mouvement #metoo, les délégués éco-responsables de l' Association des Cercles Étudiants de l'ULB (ACE) sensibilisent leurs pairs à la thématique du consentement par le biais d'un jeu. Cet outil de sensibilisation est animé sur un stand à chaque évènement festif estudiantin à l'ULB. 

Cet outil pédagogique , baptisé "On y va ou pas ?", a été conçu par les étudiant.e.s et l'organisation de jeunesse O'YES. Il a pour objectif d'ouvrir la discussion sur la notion de consentement et d'obtenir quelques clés théoriques.

Le tapis de jeu représente le chemin entre les préfabriqués du Solbosch et la Jefke. 


consentement jeu

Reportage BX1 lors de la SANE

En collaboration avec les étudiants de l'ACE, AIC et le BEA, CASH-e, le service communication de l'ULB & notre service, nous avons développé une campagne de sensibilisation « Si c’est pas oui, c’est non. » à destination de l'ensemble de notre communauté. Découvrez nos affiches, flyers, stickers, quizz, ...

Découvrez tous nos visuels

si c'est pas oui c'est non

 

Le harcèlement et les violences sexuelles occupent une place de plus en plus identifiée dans notre société. La parole se libère depuis 2017 avec  #metoo #balancetonporc. La culture du viol est malheureusement omniprésente dans nos sociétés, elle est soutenue par de nombreux discours, des attitudes jugées naturelles, etc. Notre Université n'en est malheureusement pas épargnée, ces violences ont été mises en lumière avec #balancetonfolklore en 2021.

Une commission de suivi des travaux de lutte contre les violences sexuelles a été mise en place en 2021 à l'ULB. Les étudiantes et étudiants revendiquent que les sites universitaires et les festivités estudiantines soient des lieux sûrs pour tout le monde. Attentive à cette demande de renforcement de la sécurité, l'ULB a mis en place une commission de suivi des travaux de lutte contre les violences sexuelles. Celle-ci est composée de 50% d'étudiant.es et 50% des membres du personnel. Plusieurs actions concrètes visant à assurer un environnement plus sûr pour la communauté étudiante sont mises en place. Plusieurs actions concrètes visant à assurer un environnement plus sûr pour la communauté étudiante sont mises en place : réunion de la commission 1x/ mois, groupes de travail sur différents projets, ... 

Vous souhaitez faire part d'une remarque sur la commission ou l'un de ses projets ? Contactez le BEA, l'ACE, l'AIC : ces collectifs étudiants vous représentent au sein de cette commission et ont pour mission de porter votre parole ! 


Plus d'informations sur la Commission 


 

Certificat en Genre et Sexualité

La Faculté de Philosophie et Sciences Sociales vous invite à obtenir un certificat en genre et sexualité. Apprenez à mieux appréhender cette thématique dans diverses disciplines.

Plus d'informations
 

Dépistage des IST sur nos campus

Chaque année, l'ULB et le centre de planning familial Aimer à l'ULB organisent une journée de dépistage des infections sexuellement transmissibles (IST), gratuit et sans rendez-vous ! 

Année académique 2021- 2022
Dépistages organisés le :

  • mardi 29 mars, au planning du campus d'Erasme
  • mardi 26 avril, au planning du campus du Solbosch

Vous n'êtes pas disponible ces jours-là ? Prenez rendez-vous un autre jour dans notre centre de planning familial Aimer à l'ULB, dans un autre centre ou chez un.e médecin généraliste. Plus d'informations sur les IST

Hygiène menstruelle

Le coût des protections menstruelles est parfois trop élevé pour certaines personnes. Des techniques sont alors développées : laisser la même protection plusieurs heures, superposer des feuilles de papier toilette, éviter de sortir de chez soi,... Ces techniques peuvent engendrer des infections et influencer négativement le bien-être. Il s'agit donc d'un problème de santé publique.

Permettre l'accès aux soins de santé et aux ressources contribuant au bien-être est au coeur des missions d'ULB Santé. La précarité menstruelle, c'est à dire la difficulté des personnes menstruées à avoir accès à des protections périodiques, est l'une des thématiques sur lesquelles nous travaillons en collaboration avec des associations et plusieurs collectifs étudiants.

Découvrez ces projets dans cette rubrique

Identités de genre 

PRISME n°3 : Sexes-genres-identités : dé-construction

Multimédia, gratuit, le webzine PRISME est créé par des étudiant·es et doctorant·es de l'ULB : il appréhende la complexité de nos sociétés, en s'appuyant sur une approche scientifique multidisciplinaire.

Ce numéro d'hiver interroge les identités, les genres, les sexualités. Des constructions sociales qui, aujourd'hui, se déconstruisent ou se construisent autrement. Comment se forme le sexe d'un individu ? Quelle est la différence entre le genre et le sexe ? Qu'est-il proposé aux enfants intersexes ? Quels sont les droits des personnes trans et intersexuées ? Dans ce numéro, PRISME aborde aussi la question du langage, de son évolution et de son rôle sur les représentations genrées.

Enfin, PRISME s'est aussi intéressé aux mouvements anti-genre notamment au Brésil ainsi qu'aux discriminations sur les réseaux sociaux.

En savoir plus

Étudiant·e·s transgenres

Le Service Social Étudiants met à disposition des étudiant·e·s transgenres une procédure leur permettant de faire reconnaitre leur prénom usuel.

Sensibilisation par les pairs - projets étudiants

Comme le recommande l'OMS, la participation de notre public cible est essentielle dans nos actions de promotion de la santé. C'est pourquoi les étudiant.e.s de l'ULB sont invités à s'engager dans différents projets afin de donner de l’information de qualité et objective à leurs pairs et ainsi leur permettre d'adopter des comportements favorables à la santé. 

 

Projet "Ca m'saoule"

Ca m'saoule

 

Projet porté par les délégués éco-responsables de l'ACE.

« Ça m’saoule », projet créé en 2015, est un projet de promotion de la santé et de Réduction des Risques (RdR) PAR les étudiant.e.s POUR les étudiant.e.s de l’ULB.

Ce projet vise à diffuser des informations objectives sur la vie relationnelle, affective et sexuelle (VRAS) et sur les assuétudes (alcool, tabac, psychotropes,...) . Il a pour objectifs d’améliorer le bien-être des jeunes dans le cadre de leur vie étudiante et/ou festive en leur permettant d’adopter des comportements favorables à leur santé.

L’Association des Cercles Étudiants (ACE) de l’Université Libre de Bruxelles représente et assure la coordination de trente cercles folkloriques, qu’il s’agisse de cercles baptismaux, des cercles de section facultaire ou encore des cercles régionaux.
Chaque cercle est composé de plusieurs délégués, dont un.e délégué.e éco-responsable chargé.e de mener à bien le projet "Ca m'saoule".

Des partenaires spécialisés dans les thématiques abordées au sein du projet (Modus Vivendi et O'YES) forment les étudiants éco-responsable chaque année, à savoir le second week-end de septembre. 
ULB Santé et les autorités via le Vice-Recteur aux affaires étudiantes soutiennent ce projet et aident à la coordination. 

Une fois formés aux thématiques des assuétudes (alcool, tabac et autres psychotropes) et de l'EVRAS (Education à la vie relationnelle, affective et sexuelle), les délégués éco-responsables sensibilisent les étudiants des campus à travers des publications sur les réseaux sociaux mais aussi grâce à des animations lors des évènements festifs. Retrouvez leur stand lors des apéros ULBains, les 6H cuistax, le Psychofest, la Brassicole, le Beach Volley ou encore le Gazon.

Enfin, un parcours de stand de sensibilisation se tient chaque année durant deux jours: le parcours "Ca m'saoule j'ai plus de capotes...".
Ces deux journées visent à sensibiliser les étudiants aux thématiques de la vie relationnelle, affective et sexuelle: libido et plaisir, contraception et avortement, pose de préservatif, IST et dépistage, orientations sexuelles et identités de genre, violences conjugales, consentement, ...

https://www.facebook.com/camsaoule
Instagram: ca_msaoule
ecoresponsable@ace-ulb.be & ecorespace@gmail.com
 

formation

stand ca m'saoule


 
FRESH

fresh

Le collectif FRESH, créé en 2019, est un collectif d'étudiants bénévoles de l'ULB qui lutte contre toutes les formes d’exclusion: racisme, sexisme, homophobie, transphobie, sérophobie, grossophobie, ...

Ce collectif se concentre sur la prévention grâce aux outils de sensibilisation: animations via des stands, conférences, ... En cas de besoin, le collectif et ses bénévoles sont disponibles pour relayer vers des associations partenaires.

En 2019, les actions de sensibilisation se sont essentiellement concentrées autour des questions du consentement et du harcèlement.

Vous avez des idées ou des questions ? Vous avez envie de vous investir ? N’hésitez pas à les contacter !

Campus: bâtiment U, porte B, 2ème niveau au numéro 126a (S.UB2.126a)
Facebook 
Instagram 
Mail : freshulb@gmail.com

CHE












Le CHE ULB - Cercle étudiant LGBTQI (Lesbiennes Gays Bisexuel.le.s Trans* Queers Intersexué.e.s) a pour vocation de rassembler des étudiants qui éprouvent une attirance différente de la norme hétérosexuelle. Il est également ouvert à tous ceux qui sont intéressés par les sujets touchant aux droits LGBTQI, à la culture LGBTQI et au rôle des personnes LGBTQI dans la société d’aujourd’hui.

Le CHE tient des permanences d’informations 3 fois par mois. Retrouvez toutes les dates sur l'agenda du site du CHE ULB.

Ce cercle conduit aussi une multitude d’activités sociales, culturelles et festives sur les campus de l’ULB. Pour plus d’informations:

che-ulb.be
Facebook.com/cheulb.cercle
Cercle Féministe de l’ULB (CFULB)

Le Cercle Féministe de l’ULB (CFULB) est un cercle politique de l'Association Inter-Cercles de l'ULB.

 Ce cercle étudiant a pour but de combattre le sexisme et toutes les autres formes que prend l'inégalité (racisme, classisime, validisme, transphobie, putophobie, grossophobie,...). 

Les membres de ce cercle s'inscrivent dans le mouvement du féminisme intersectionnel. Par conséquent ils et elles défendent toutes les femmes et minorités de genre dans leurs diversités : race, orientation sexuelle, classe, religion,... Leurs actions rejoignent d'autres luttes qui rejettent les systèmes d'oppression : mouvements anti-racistes, luttes écologistes et anticapitalistes, dénonciation des violences étatiques et policières, ...
Enfin, elles se revendiquent comme féministes radicales et en colère.

Envie de participer à leurs actions ? Le CFULB se réunit une fois par semaine sur le campus du Solbosch. Vous êtes tous.tes les bienvenu.e.s pour échanger, apprendre et apporter de nouvelles idées.
 

Facebook 
Instagram 
Balance ton féminisme

btf

Le Cercle Balance Ton Féminisme est un cercle de l'Association Inter-Cercles (AIC) de l'ULB. Créé en 2017, il a pour objectif de déconstruire les stéréotypes de genre et de sensibiliser les étudiants à cette thématique. Ainsi, leur approche est principalement pédagogique.  

Les membres de ce cercle abordent sur Instagram des sujets en lien avec le féminisme : qui en sont les figures emblématiques, pourquoi ce combat est encore nécessaire aujourd’hui.  Ils et elles apportent un regard critique et féministe sur l’actualité et sur les différentes avancées pour les droits des femmes, etc.

Chaque personne est unique, vit des expériences différentes dans la société et peut avoir des manières différentes d'aborder le féminisme et/ou d'agir contre le sexisme. Les membres soutiennent la pluralité des féminismes. Leur démarche est avant tout intersectionnelle.

Habituellement (hors période de crise sanitaire), les membres organisent des événements culturels (des débats, des ciné-clubs, des visites d’expo, ...), participent aux événements folkloriques organisés par l’ULB (nous y tenons souvent un stand et proposons des petites activités sur le thème des stéréotypes de genre) et des événements festifs.

Facebook 
mail : balancetonfeminisme@gmail.com

Parcours de sensibilisation EVRAS : « Ca m'saoule j'ai plus de capotes...»

Depuis plus d'une dizaine d'année, un parcours d'éducation à la vie relationnelle, affective et sexuelle (EVRAS) se tient chaque année sur le campus du Solbosch: le parcours « Ca m'saoule j'ai plus de capotes...». Ce parcours est une initiative de notre partenaire associatif O'YES asbl

Ces deux journées visent à sensibiliser les étudiants sur diverses thématiques : libido et plaisir, contraception et avortement, pose de préservatif, IST et dépistage, orientations sexuelles et identités de genre, violences conjugales, consentement, ...

Des outils pédagogiques sont animés par les délégués éco-responsables de l'ACE formés en début d'année par les organisateurs de ce parcours.
D'autres partenaires du secteur de la promotion de la santé sexuelle sont invités chaque année à tenir un stand afin de présenter leurs services : Aimer à l'ULB, Ex Aequo, Crible asbl, ...

 

camsaoule

ca m'saoule parcours

Groupe de parole animé par Aimer à l'ULB

Le Centre de planning familial Aimer à l'ULB lance un projet de groupe de paroles en non-mixité choisie (femmes)  à Erasme.
Celui-ci se tiendra tous les 15 jours pendant 2h les vendredis.

L'objectif est d'offrir un espace bienveillant où la parole circule librement. L'écoute est non-jugeante et vise à accroître l'estime de soi. Enfin, la vocation de ce groupe est de faire émerger collectivement des alternatives ou des solutions aux questions ou aux problèmes posés par chacune.

2 groupes thématiques : 

I) Les violences conjugales, sexuelles et le harcèlement
II) La santé sexuelle et reproductive : corps, plaisir, consentement, orientations sexuelles, contraception, avortement, Infections sexuellement transmissibles, genre, ...

groupe de parole cpf

Inscription : 02 555 49 45
Lieu: Route de Lennik 806, BUCOPA 1er étage

Règlement du travail : Risques psychosociaux, violence au travail, harcèlement moral et sexuel

Le Service interne pour la prévention et la protection au travail (SIPP) un service réservé aux membres du personnel de l'ULB.
Il est chargé de la gestion des risques au travail, notamment de la prévention en matière d'alcool et drogues

Découvrez le règlement du travail : risques psychosociaux, violence au travail, harcèlement moral et sexuel

Plan Sacha à l'ULB

Le Plan SACHA est un Plan de lutte contre le harcèlement et les agressions sexistes et sexuelles, spécialement conçu pour les milieux festifs. Ce Plan se s'appuie sur trois axes : la formation de bénévoles, la prévention grâce à des campagnes d'affichage et des stands de sensibilisation, et enfin une prise en charge psychosociale par des professionnels. Ce système a été développé en 2018 dans le cadre de la campagne menée pendant le festival Esperanzah!

En mars 2020, ULB Santé et le collectif étudiant FRESH souhaitaient mettre en place ce projet sur l'un de nos événements festifs : la Brassicole. Malheureusement la crise sanitaire nous a amenés à suspendre toute activité festive sur nos campus. 

Nous espérons pouvoir reprendre ce projet dès le retour de la vie festive sur nos campus. 

Contact : ulb-sante@ulb.be

Sexo-Quiz 17 février

Tu aimes les Blind test ? L’amour et le sexe n'ont aucun secret pour toi ?  Alors forme une équipe étudiante et viens exposer ton savoir à la soirée Sexo-Quiz de l'asbl Tout SEX'prime, le 17 février à l'ULB ! 

Participez à un challenge réservé aux 18 - 30 ans en répondant aux questions sur la vie relationnelle, affective et sexuelle ! Les équipes gagnantes de chaque université (ULB, UCL, ULiège, UNamur, Libramont) s'affronteront dans quelques semaines lors d'une grande finale à Mons. Révisez la thématique et défendez les couleurs de Bruxelles ! 

Plus d'informations


Plusieurs moyens de protections contre les infections sexuellement transmissibles (IST) existent. Choisissez celle qui vous convient, en fonction de votre ressenti et de vos pratiques. 

Le préservatif externe se place sur un pénis ou un sextoy.
Le préservatif interne se place dans un vagin ou un anus.
Le carré de latex est à utiliser pour les cunnilingus ou anulingus.
Le gant est quant à lui à utiliser lors de rapports digitaux. 
 

1) Vérifiez la date, la conformité aux normes européennes (CE) et que le préservatif n'est pas percé/fissuré
[N.B : gardez toujours les préservatifs dans leur carton individuel]
2) Ouvrez sur le côté dentelé
3) Vérifiez le sens et placez sur le pénis ou le sextoy
4) Princez le capuchon afin de chasser l'air (cela évitera que le préservatif ne se perce lors des frottements)
5) Déroulez le préservatif jusqu'en bas


29 mars : Dépistage des IST au Centre de Planning Familial Aimer à l'ULB (campus d'Erasme)

Une seconde journée sera organisée au campus du Solbosch fin avril*



En apprendre davantage sur diverses thématiques

Atteinte à l'intégrité sexuel 

« L’atteinte à l’intégrité sexuelle consiste à accomplir un acte à caractère sexuel sur une personne qui n’y consent pas, avec ou sans l’aide d’un tiers qui n’y consent pas, ou à faire exécuter un acte à caractère sexuel par une personne qui n’y consent pas.

Cette infraction est punie d’un emprisonnement de six mois à cinq ans.

Est assimilé à l’atteinte à l’intégrité sexuelle le fait de faire assister une personne qui n’y consent pas à des actes à caractère sexuel ou à des abus sexuels, même sans qu’elle doive y participer.
L’atteinte existe dès qu’il y a commencement d’exécution. »

Consentement

Le respect du consentement s'inscrit globalement dans la vie relationnelle.
De façon générale, il est nécessaire de respecter la volonté d'autrui, peu importe l'activité, qu'elle soit d'ordre sexuel ou non. 
- Si vous proposez de boire un verre et que la personne décline, ne l'obligez pas à boire. Respectez son choix.
- Si vous proposez à une personne de participer à une fête et que la personne décline, ne contraignez pas la personne à venir. Respectez son choix.
- Si une personne souhaite quitter une fête plus tôt que le reste du groupe, respectez son choix. 

La notion de consentement s'inscrit également dans le cadre de la sexualité.
Le respect du consentement est essentiel dans le cadre d'une relation sexuelle. Selon la loi : 

" Le consentement suppose que celui-ci a été donné librement. Ceci est apprécié au regard des circonstances de l’affaire. Le consentement ne peut pas être déduit de la simple absence de résistance de la victime. Le consentement peut être retiré à tout moment avant ou pendant l’acte à caractère sexuel.

Il n’y a pas de consentement lorsque l’acte à caractère sexuel a été commis en profitant de la situation de vulnérabilité de la victime due notamment à

  • un état de peur
  • à l’influence de l’alcool, de stupéfiants, de substances psychotropes ou de toute autre substance ayant un effet similaire
  •  à une maladie ou à une situation de handicap, altérant le libre arbitre.

En tout état de cause, il n’y a pas de consentement si l’acte à caractère sexuel résulte

  • d’une menace, de violences physiques ou psychologiques
  • d’une contrainte, d’une surprise, d’une ruse ou de tout autre comportement punissable.

En tout état de cause, il n’y a pas de consentement lorsque l’acte à caractère sexuel a été commis au préjudice d’une victime inconsciente ou endormie. "

Découvrez la vidéo ci-dessous, il s'agit d'une synthèse des règles vues précédemment : 
 


Contraception

Le site mescontraceptifs.be contient tout ce que vous devez savoir au sujet de la contraception: les différents moyens, leurs avantages et inconvénients, comment en parler et bien d’autres informations. Parcourez ce site et la contraception n’aura plus de secrets pour vous.

Vous cherchez des informations concernant la contraception dite "masculine" ?
Contactez le Dr Murillo à l'Hopital St-Pierre.

Vous cherchez des informations concernant la stérilisation ? 
Contactez le Dr. Yannick Manigart, le Dr. Van Dromme, le Dr. Revercez ou encore le Dr. De Gelas à l'Hopital St-Pierre.

Culture du viol

Le harcèlement et les violences sexuelles occupent une place de plus en plus identifiée dans notre société. La parole se libère depuis 2017 avec  #metoo #balancetonporc. La culture du viol est malheureusement omniprésente dans nos sociétés, elle est soutenue par de nombreux discours, des attitudes jugées naturelles, etc.

Notre Université n'en est malheureusement pas épargnée, ces violences ont été mises en lumière avec #balancetonfolklore en 2021.
Une commission de suivi des travaux de lutte contre les violences sexuelles a été mise en place en 2021 à l'ULB.


En découvrir davantage sur la culture du viol et comment lutter contre

 

Endométriose

L'endométriose est une maladie gynécologique qui provoque un développement de l'endomètre (muqueuse qui tapisse l'utérus) en dehors de l'utérus. Cette maladie provoque des douleurs intenses dans le bas ventre, parfois des rapports sexuels douloureux ou encore l'infertilité. Cette maladie est encore peu connue mais on estime qu'environ 1 femme sur 10 est atteinte d'endométriose. 

En 2020, l'hôpital Erasme a mis en place la première Clinique de l'Endométriose. 
Découvrez la Clinique de l'Endométriose

Genre & Sexe

La licorne du genre est un outil vous permettant de différencier différents éléments de votre identité : votre sexe biologique (attribué à la naissance en fonction de vos organes génitaux mais aussi vos chromosomes), votre expression de genre, votre identité de genre (comment vous vous ressentez) mais aussi vos attirances (qui forment votre orientation sexuelle). 

Découvrir l'outil

Harcèlement de rue

Numéro anti-relou

Une personne souhaite votre numéro de téléphone et vous n'osez pas lui refuser ? Donnez lui le numéro "anti-relou" : +32 460 20 39 29

Cet outil a pour vocation de vous protéger en cas de harcèlement. La personne pourra envoyer des SMS ou appeler. Celle-ci recevra un message lui indiquant qu'elle a mis mal à l'aise son interlocuteur.trice  (voir ci-dessous). Dans le cas d'un appel, la ligne sonnera pendant 30 secondes puis transférera vers un répondeur anonyme.

N'oubliez pas d'enregistrer ce numéro dans votre répertoire.

Safercities

Plan International a élaboré une carte numérique où les jeunes peuvent identifier les lieux où ils et elles se sentent à l'aise ou en insécurité. L'objectif est d'attirer l'attention des politiques pour qu'ils y effectuent des changements et parvenir à un espace public sûr. 
Découvrez la carte 

Inceste

« Tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu’il soit et par quelque moyen que ce soit, commis sur une personne qui n’y consent pas, constitue le crime de viol. Il n’y a pas consentement notamment lorsque l’acte a été imposé par violence, contrainte, menace, surprise ou ruse, ou a été rendu possible en raison d’une infirmité ou d’une déficience physique ou mentale de la victime. »

En Belgique, la loi considère que l'inceste est une circonstance aggravante du viol. La peine sera donc plus lourde pour l'auteur.e du viol si celui-ci/ celle-ci est de la même famille que la victime.

Infection sexuellement transmissible (IST) 

Le site depistage.be est une plateforme intersectorielle qui vous informe sur les Infections Sexuellement Transmissibles (IST) et les précautions à prendre pour ne pas les développer. Il s’agit d’une véritable mine d’informations où vous trouverez tout ce que vous aurez besoin de savoir: symptômes, type de dépistage, soins, etc. 

Le site les-hpv.be se concentre sur l'IST appelée HPV aka les papillomavirus humains. Cette IST est particulière car elle peut se transmettre de muqueuse à muqueuse mais aussi de peau à peau. Le préservatif n'est donc pas toujours suffisant pour se protéger à 100% de cette IST. Il est donc nécessaire d'effectuer des visites de contrôle chez un.e gynécologue, un.e ORL ou encore un.e proctologue (en fonction de vos pratiques sexuelles).  Découvrez également plus d'informations sur depistagecoluterus.be
 



Envie de découvrir des podcasts sur la thématique ? 
 

Interruption volontaire de grossesse (IVG)

L'avortement, également appelé Interruption volontaire de grossesse (IVG), est autorisé en Belgique depuis 1991. Il est reconnu comme un droit fondamental des femmes. Pour rappel, il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises raisons pour avorter, l'essentiel est que vous soyez en accord avec vous-même. 

Délais :
- En Belgique, l’IVG doit être réalisé avant la fin de la 12ème semaine de conception (14 semaines  d’absence de règles) 
-  Un délai de 6 jours de réflexion est imposé entre la première consultation et le jour de l’IVG. Ce délais doit permettre à la personne de réfléchir sa décision de façon éclairée sa décision et est obligatoire. Ce délai peut être raccourci s’il existe une raison médicale urgente pour la femme d’avancer l’interruption de grossesse.

Où 
- Dans un centre de planning familial
- Dans un hôpital 
Cliquez ici  pour trouver un lieu où avorter 

Mes droits :
L'IVG est reconnu comme un droit fondamental des femmes par la loi belge. Retrouvez ici toutes les informations fiables relatives à l'IVG et vos droits.

 Remboursement 
- La mutuelle rembourse l'IVG à condition d'être en ordre de mutuelle.
- Si vous êtes une femme étrangère sans ressource, il est possible de faire appel à "l'aide médicale urgente

Vous souhaitez en apprendre davantage sur cette thématique et comprendre les enjeux historiques et liés à l'actualité politique ? Cliquez ici

Prostitution étudiante

Certain.e.s étudiant.e.s se tournent vers la prostitution afin de financer leurs études. 

Si vous vous sentez contraint d'exercer cette activité en raison de problème financiers, nous vous rappelons que le Service Social Étudiant (SSE) est disponible durant toute l'année. N'hésitez pas à contacter ce service afin de bénéficier d'aides : réduction de minerval, intervention dans l'achat de livres et syllabus, aides financières, prêt de matériel informatiques, interventions médicales, etc. 

Si vous souhaitez discuter de cette thématique avec des professionnel.le.s du monde associatif : 

Revenge Porn

Le revenge porn est la divulgation publique sur internet de photos ou vidéos à caractère intime et/ou sexuellement explicite. La diffusion de ces images se fait sans le consentement de la personne qui apparait sur celles-ci.

Les images intimes ont généralement été envoyées par la victime à son ou sa partenaire de l'époque et ce de façon consentie. Cela se déroule bien souvent à un moment où les personnes étaient en couple.
Des images peuvent également être obtenues à l'insu d'un.e partenaire. La victime n'a pu donner son consentement à l'obtention de ces images.

Les images sont généralement diffusées par un.e ex-partenaire pour se venger. La victime ne consent donc pas à la diffusion de ces images privées. Cet acte est évidemment punit par la loi.

Les victimes peuvent ressentir un sentiment de honte, une détresse psychologique voire envisager le suicide. Pour rappel, les victimes ne sont pas responsables de la diffusion de ces images. 

L’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes a publié un manuel pour les victimes.
Un numéro d’aide est également mis en place: 0800 12.800.

N'hésitez pas à porter plainte à la police.

Sexualité entre personnes du même sexe (HSH, FSF)

Vous trouverez sur  le site Très très bon médecin des informations relatives à la sexualité et à la santé des hommes ayant des rapports sexuels avec d'autres hommes: IST, protection, dépistage, témoignages...

Vous trouverez sur le site Go To Gynéco! des informations relatives à la sexualité des femmes ayant des rapports sexuels avec des femmes: plaisirs, IST, protection, dépistage, Coming Out mais aussi où trouver un.e gynécologue respectueux.se. et ouvert.e à ces pratiques.

Vous cherchez des informations sur l'orientation sexuelle en général ? Découvrez la Rainbow House ou encore le cercle LGBTQIA+ de l'ULB

Témoin harcèlement sexuel 

Une enquête de Plan International Belgique en 2018 mettait en lumière que 40% des témoins de harcèlement sexuel ne réagissent pas. 
L'organisme a développé plusieurs conseils pour réagir. 
Découvrez les conseils 

Viol

L'article 375 de la loi belge définit le viol comme :  On entend par viol tout acte qui consiste en ou se compose d'une pénétration sexuelle de quelque nature et par quelque moyen que ce soit, commis sur une personne ou avec l'aide d'une personne qui n'y consent pas. Cette infraction est punie de la réclusion de 10 à 15 ans

En 2020, Amnesty international et SOS Viol ont réalisé un sondage sur la thématique des violences sexuelles en Belgique. Il ressort qu'un Belge sur deux a été victime de violence sexuelle, 20 % des femmes et 24 % des jeunes ont déjà subi un viol. Des stéréotypes inquiétants ont également été mis en lumière : 48 % des hommes estiment  qu’une victime peut-être en partie responsable de son agression (vêtement « sexy », comportement « provocant », etc.). 24 % des jeunes garçons pensent que la violence est sexuellement excitante pour les femmes. 

​Amnesty international, à travers sa campagne #Jdiwi pour le consentement reprend 10 règles de base pour s'assurer qu'un rapport sexuel est consenti : le consentement doit être donné sans être sous influence de l'alcool ou autres drogues, le consentement doit être donné clairement, pour tout changement de pratique, peut être retiré à n'importe quel moment, ... 

Violences gynécologiques et obstétricales

Une agression sexuelle se caractérise comme un acte sexuel non désiré (ex: "baiser volé", caresses, attouchements, pénétration non consentie, ...). Est qualifié de viol toute pénétration non consentie sur une personne. Les actes sexuels non consentis et n'incluant pas de pénétration sont quant à eux définis comme attentats à la pudeur.

Ces violences sexuelles sont parfois commis par une personne inconnue de la victime, parfois par un ou une partenaire. Ces actes sont graves et punissables par la loi.

Les violences gynécologiques et obstétricales sont quant à elles des violences subies lors de consultations chez le/la gynécologue ou dans les services de santé sexuelle et reproductive. Pour rappel, le personnel des soins de santé a pour obligation de vous informer objectivement et de demander votre consentement pour toutes procédures. Ces professionnel.le.s ne peuvent émettre de jugement sur votre corps ou la façon dont vous menez votre vie, prendre des décisions à votre place, etc.

Découvrez la brochure "Zone à défendre" pour en savoir davantage sur la thématique des violences gynécologiques et obstétricales ainsi que les moyens pour réagir.

Vous êtes victime d'une agression sexuelle ? Vous souhaitez porter plainte, consulter un professionnel de la santé physique ou mentale ? Vous souhaitez trouver une ligne d'écoute pour en discuter ? Tous ces services sont sur cette rubrique-ci


Podcasts

Podcasts "Milgram de Savoirs" (ULB)

Les chercheurs du Centre de recherche en psychologie sociale et culturelle  (Faculté des Sciences psychologiques et de l'Éducation à l'ULB) partagent leur passion pour la psychologie à travers une série de podcasts: Milgram de Savoirs

Ne vous êtes-vous jamais demandé ce qui se cachait derrière le terme “Psychologie” ? A côté, des manuels de développement personnel, des profilers de série télévisées et des interprétations psychanalytiques distillées dans les médias se dissimule un riche éventail de recherches scientifiques. Les chercheurs de ce domaine se donnent comme objectif de comprendre le fonctionnement humain.

Ce podcast aborde différentes thématiques qui peuvent avoir une influence notre santé mentale et donc notre bien-être. Retrouvez les podcasts sur spotify, soundcloud, apple podcast ou toute autre application pour écouter des podcasts!

Quelques exemples : 
 

Les podcasts de la chaine "Moules frites" (O'Yes asbl)

"Moules Frites", une chaine de l'association O'Yes asbl, vous propose deux types de podcats :

"La Première Fois" est un podcast original qui donne la parole aux jeunes pour montrer que chaque première fois est unique. Loin des clichés et des stéréotypes, les volontaires de O'YES vous feront voyager chaque fin du mois. 

"Faut qu’on parle" est un podcast de conversation où des jeunes échangent sur leurs expériences personnelles concernant leurs relations affectives et sexuelles, leurs émotions, leurs doutes, de façon libre, autour d’une thématique précise.


 


 

 



 


 

Mis à jour le 12 mai 2022